Dispositifs d’aide aux entreprises d’Ile de France – COVID 19

 

Alexandra DEBLANCHE, vice-présidente chargée du Développement Economique et de l’Attractivité, de l’Agriculture et de la Ruralité, au conseil régional d’Ile de France, a rappelé  les nouveaux dispositifs pour soutenir les entreprises particulièrement touchées par la crise sanitaire du covid-19.

 

Il a été décidé de mettre en place un plan d’urgence pour les PME, et notamment faciliter l’accès massif aux prêts bancaires à hauteur de plus de 1 milliard d’euros.

 

  • Fonds de garantie Bpifrance : 700 millions d’euros de nouveaux prêts garantis à 80% jusqu’à 6 millions d’euros, le prêt pouvant aller jusqu’à 7 ans. Le fonds régional de garantie vise à limiter le montant de la caution solidaire du dirigeant demandée par la banque, en intervention conjointe avec Bpifrance.
  • Elargissement de Back’up Prévention à toutes les PME touchées par le coronavirus qui anticipent une chute d’au moins 20% de leur chiffre d’affaires.  A la demande de la région, Bpifrance passera ce prêt à taux zéro (contre 3,8% aujourd’hui). Rappel : le prêt Bpifrance est couplé à un prêt bancaire. Il peut être d’un montant de 35.000 à 400.000 euros sans garantie personnelle, avec un différé de remboursement de 2 ans. Objectif : 5 000 PME aidées très rapidement.
  • Fonds de solidarité (doté de 1 milliard d’euros) mis en place par l’état et la région IDF à hauteur du montant de la perte du chiffre d’affaires L’aide concerne les petites entreprises qui font moins d’un million d’euros de chiffre d’affaires (TPE, indépendants et micro-entrepreneurs). Elles peuvent bénéficier de cette aide si elles subissent une fermeture administrative ou si elles auront connu une perte de chiffre d’affaires de plus de 70% au mois de mars 2020, par rapport à mars 2019, et plus de 50% de perte en avril 2020 versus avril 2019. La plateforme régionale ouvrira le 1er avril pour une première vague : attention, premier arrivé, premier servi. Une seconde vague devrait suivre au mois d’avril.
  • Subvention PM’up Covid, plafonnée à 500 000 euros : pour soutenir les entreprises qui veulent changer leur chaine de production pour produire des masques, des solutions hydro-alcooliques, des ventilateurs, etc. Elle devrait être effective à partir du 3 avril.
  • Accélération du paiement pour les PME (moins de 30 jours), que ce soit pour les fournisseurs de la région IDF ou pour accélérer les aides versées aux entreprises lauréates (dispositifs PM’up, TP’up, INNOV’up, Leader PIA…).
  • « Pack relocalisation » avec soutien aux filières (accompagnement personnalisé, appui à la recherche de sites en Île-de-France, assistance au recrutement, mobilisation de financements via les aides régionales PM’up et Innov’up).
  • Garantie Zéro pénalité pour les fournisseurs en cas de défaillance.

 

Retrouvez les dispositifs pour aider les entreprises face au coronavirus à destination des autres régions dans cet article