Les aides à destination des entreprises de Bretagne dans le contexte de COVID-19

 

Face à la crise sanitaire, la Région Bretagne se mobilise pour apporter un soutien à l’activité des entreprises, l’objectif est de faciliter l’accès des entreprises au crédit tout en préservant leur trésorerie :

  • La Région soutient à hauteur de 10,5 M€ les TPE, micro-entreprises, artisans et commerçants au travers du Fonds national de solidarité d’un milliard d’euros mis en place par le gouvernement.
  • Création d’un « prêt rebond » à taux zéro, compris entre 10 000 et 200 000 € (enveloppe de 5 M€), en direction des PME bretonnes de plus d’un an qui font face à des difficultés conjoncturelles.
  • Mobilisation du Fonds régional de garantie (Région et Bpifrance) pour permettre un accès élargi au crédit des entreprises en besoin de trésorerie pour un montant évalué à 100 M€.
  • Versement anticipé des avances remboursables déjà votées, et jusqu’à 90% de leur montant, à leurs bénéficiaires (associations de l’économie sociale et solidaire, organismes d’enseignement supérieur et de la recherche et agriculteurs inclus), équivalant à environ 50 M€ injectés dans l’économie.
  • Suspension des remboursements d’avances remboursables accordées aux entreprises et associations du 15 mars à la fin septembre. Cette mesure équivaut à une facilitation de trésorerie évaluée à 6,8 M€.
  • Soutien au secteur de la pêche via une aide de 150 000 € versée à l’Association des Acheteurs des Produits de la Pêche (ABAPP) pour permettre de cautionner ou garantir 10 M€ à ses adhérents.

 

Ces dispositifs de soutien s’ajoutent à d’autres mesures compensatoires pour les entreprises. Ainsi, pour éviter de fragiliser la trésorerie, les remboursements dus à la Région sont différés :

  • Remboursement des acomptes versés à BCI (Bretagne Commerce International) au titre de leur participation à des salons organisés à l’étranger et annulés depuis.
  • Mise en place d’un moratoire de 3 à 6 mois sur le remboursement des prêts d’honneur accordés par des structures dotées par la Région (plusieurs millions d’euros).
  • Moratoire de 6 mois sur les loyers d’entreprises accompagnées par Breizh Immo (environ 750 000 €).
  • Instauration d’un moratoire de 6 mois sur les remboursements de subventions versées à l’économie sociale et solidaire.
  • Moratoire de 6 mois sur l’encaissement des intérêts issus d’obligations convertibles par les sociétés de capital-risque détenues par la Région ou dans lesquelles elle a des participations.

 

Retrouvez les dispositifs à destination des autres régions dans cet article